samedi 22 septembre 2012

Gloire posthume

Photo et texte Béatrice Pichon

Le tonneau de la roseraie n'a pas supporté sa soudaine notoriété. Il a soudainement rendu l'âme. C'est surement plein d'effluves délicats, les âmes de tonneau. Comme on ne sait pas à qui il a rendu son âme, on n' a pas pu réclamer. 
Une grande bassine galvanisée a pris sa place. L'eau y est plus sonore.

Merci à Béatrice Pichon pour son joli reportage à la Villette.
Mon jardin ma maison octobre 2012 n° 633




5 commentaires:

Jen a dit…

On pourra se baigner dans cette bassine ? (enfin l'été prochain hein)

Françoise a dit…

et bien pourquoi pas! Cette grande bassine servait à éteindre la chaux vive en roches jusque là. Elle en est encore un peu tapissée. Ça doit être tonifiant!

Anguison a dit…

Il va finir transformé en cabane dans quelque endroit secret du jardin, ce tonneau trés modeste? peut-être voulait il juste changer de paysage.

Françoise a dit…

C'est surement tout à fait ça, il voulait se mettre au chaud au coin de la cheminée.

Anguison a dit…

un peu comme Jeanne d'Arc?