dimanche 28 octobre 2012

Travaux du jour















Quelques promesses de roses.
Ici, j'aime bien faire les boutures en cette saison. Les boutures de septembre,  même bien aoûtées, sont souvent séchées par un renouveau de chaleur. En cette saison, elles se débrouillent assez bien toutes seules.

6 commentaires:

Anne a dit…

c'est vrai.
Les tiennes ressemblent à des élèves en rang dans une classe ( sans doute l'ardoise me rappelle-t-elle des souvenirs!)-les miennes sont en général anonymes, d'où quelques surprises...

Jen a dit…

Moi elles me font penser à une nurserie. Mais sans doute suis-je aussi influencé par quelques souvenirs.

Françoise a dit…

C'est drôle ces références si personnelles!

Jusque-là nos boutures étaient aussi assez anonymes et improvisées. Mais là nous avons agit avec méthode, et ça n'est pas rien. La bonne bouture avec la bonne etiquette... pouh. Et les étiquettes sont toujours un problème. Là, on a utilisé un stock d'ardoises rapportées de Bretagne , simplement parce que on a retrouvé une espèce de stylo-peinture dans un carton.

Anne a dit…

remarque bien que les miennes crèvent au moins trois fois sur 4, donc étiquette ou pas....

Françoise a dit…

je ne suis pas sure que l’étiquette marche comme un grigri!
As tu remarqué que figure un rosier Anne? C'est le tien qui veut faire des petits.

Anne a dit…

oh mais je suis extrêmement touchée et rassurée parceque chez moi, le cantonier qui a la main un peu lourde, (plus lourde que ses connaissances en botanique en tout cas) fait des tailles catastrophiques et inopinées sur ce joli rosier ( dont le pied est en fait sur la rue) et j'ai trés peur qu'il ne s'en remette pas ( je parle du rosier, hélas....)