jeudi 24 mai 2012

La saison des ancolies














































Il y en a partout dans le jardin, et je ne sais même plus d'où elles me viennent. Elles se plaisent, à l'ombre au soleil, partout. Elles sont solides, élégantes, et ont un feuillage très interessant. Elles se ressèment partout.
Elles se sont hybridées, et ça donne de jolis mélanges. Il y en a même une rare bleu clair.
Et celles qui ont été couchées par trop de vent ou de pluie sont rentrées dans la maison.



8 commentaires:

dedal a dit…

C'est comme ça, par les temps brumeux, ça se mêle l'ancolie...

Jen a dit…

Et s'il on est moins poêteu, on se dit : que c'est joli l'ancolie !

Cat. a dit…

Ah, les 'Granny's bonnet', je les adore et passerai des heures à les observer , leur inventer une histoire. Puis je revendiquer le troc de la mondialisation régionalisée ? A l'instar des Knautias ? Merci Françoise!

anne a dit…

Le troc de la mondialisation régionalisée? je ne connais pas! faut que je sorte de ce Morvan profond!
explique, Cat!
merci

Cat. a dit…

Ben, je voulais simplement des graines...
Convoyés par des cigognes afin de réduire les déplacements intempestifs responsables de gaz à effet de serre.!? Pas évident, ça?

Françoise a dit…

ok ok,je cherche une cigogne et je la charge de graines... Je crains seulement un peu qu'elle ne livre pas la Bretagne.Une mouette voyageuse ferait peut être mieux l'affaire.

Cat. a dit…

Une mouette ou un goeland?
Parce qu'il y a plus de place sur le 2ème...Donc plus de graines...

Anne a dit…

une ligne intérieure "Normandie Bretagne" est entrain de voir le jour : saisonnière, en fonction des migrations et des floraisons.
C'est une bonne idée, Cat, ta mondialisation régionalisée!